Chat with us, powered by LiveChat

Le pilotage du recouvrement 3/4 : quelques indicateurs pertinents

En matière de recouvrement, une trentaine d’indicateurs pertinents ont été démocratisés avec l’usage. Leur analyse combinée permet d’assurer un pilotage efficace du recouvrement à l’échelle de l’entreprise, du portefeuille ou de l’étude d’Huissier elle-même.

 

Le DSO (Day Sales Outstanding)

Nature : nombre de jours

Définition : délai moyen entre facturation et encaissement des factures

Destinataire : interne (son mode de calcul suppose une maîtrise de la chaîne commerciale dans son ensemble).

Il constitue la base d’objectivation la plus évidente en entreprise : un objectif de réduction du DSO peut être atteint par une optimisation des process, depuis la facturation jusqu’au recouvrement, et conduit inévitablement à une amélioration de la trésorerie, objectif ultime de la démarche.

 

Taux d’encaissement (taux de recouvrement) 

Nature : taux en pourcentage

Formule : montant total recouvré / montant total restant dû au premier jour de la période de référence

Définition : le taux d’encaissement est le rapport entre les sommes recouvrées au cours d’une période de référence, par rapport à l’encours des créances, pour cette même période de référence.

Destinataire : interne/externe

Usage : mesure de l’activité et de la performance

Le taux de recouvrement est l’indicateur de base, le plus fréquent et le plus utilisé de tous pour mesure l’activité du recouvrement. Il constitue l’indicateur de la bonne exécution du travail de recouvrement sur une période de référence.

 

Taux d’activation (ou taux de payeurs)

Nature : taux en pourcentage

Formule : nombre de dossiers mouvementés / nombre de dossiers en cours au cours de la période de référence.

Définition : Le taux d’activation correspond au taux de mouvement des dossiers.

Destinataire : interne/externe

Usage : mesure de l’activité

Le taux d’activation mesure le rapport entre le nombre des dossiers ayant eu au moins un acompte ou un versement direct au cours de la période de référence, et le nombre de dossiers en cours. En corrélation avec le montant moyen des encaissements, l’objectif d’activation sera déterminé en fonction des objectifs d’encaissement formulés par le client.

 

Coût à l’euro recouvré

Nature : montant en €uros

Formule : total frais assumés par le créancier / total recouvré

Définition : il s’agit du coût du recouvrement, reporté sur une base d’un euro

Destinataire : interne/externe

Usage : analyse de rentabilité

Il s’agit de l’analyse de rentabilité ultime du recouvrement puisque, déterminé sur un échantillon suffisamment large, il permet de définir la charge provisionnelle engendrée par le recouvrement, rapportée sur les perspectives de recouvrement elles-mêmes.

L’efficacité de cet indicateur est évidente, la charge est observée par rapport aux résultats obtenus. Dès lors que le coût à l’€uro recouvré est inférieur à 1, le solde est créditeur au profit du client et le recouvrement est donc potentiellement rentable (avant prise en compte des coûts de gestion interne).

https://www.syslaw.fr/stats/